sentimental


sentimental

sentimental, ale, aux [ sɑ̃timɑ̃tal, o ] adj.
• 1769, dans la trad. de The Sentimental Journey, de Sterne; angl. sentimental (1749), de sentiment, empr. au fr.
1Qui concerne l'amour; amoureux. « la jalousie du passé, maladie des très jeunes gens aux débuts de leur vie sentimentale » (Larbaud). « L'Éducation sentimentale », roman de Flaubert.
2Qui provient de causes d'ordre affectif, n'est pas raisonné ni intéressé. « L'attachement sentimental de chaque Américain pour son pays d'origine » (Sartre) .
3Qui est sensible, rêveur, donne de l'importance aux sentiments tendres, et les manifeste volontiers. romanesque, 2. tendre (cf. Fleur bleue). Il est un peu trop sentimental. Étant « plus sentimentale qu'artiste, cherchant des émotions et non des paysages » (Flaubert). Subst. C'est une grande sentimentale.
Caractérol. Émotif non actif (opposé à actif).
4Empreint d'une sensibilité mièvre, de beaux sentiments plus que de pensée solide. Des romances sentimentales.
⊗ CONTR. Insensible. Actif, 2. pratique.

sentimental, sentimentale, sentimentaux adjectif (anglais sentimental, du français sentiment) Qui concerne l'amour : Une intrigue sentimentale. Qui repose sur des mobiles affectifs : Un attachement sentimental à une maison. Qui manifeste une sentimentalité mièvre ou une générosité naïve, irrationnelle : Une attitude sentimentale en face de problèmes économiques.sentimental, sentimentale, sentimentaux (expressions) adjectif (anglais sentimental, du français sentiment) Roman sentimental, roman qui sollicite à l'excès la sensibilité et la compassion par une vision subjective du sujet, fondée sur l'analyse des sentiments. ● sentimental, sentimentale, sentimentaux (synonymes) adjectif (anglais sentimental, du français sentiment) Qui concerne l'amour
Synonymes :
Qui repose sur des mobiles affectifs
Synonymes :
Contraires :
- réaliste
Qui manifeste une sentimentalité mièvre ou une générosité naïve, irrationnelle
Synonymes :
sentimental, sentimentale, sentimentaux adjectif et nom Qui a ou qui affecte une sensibilité un peu romanesque, exagérée : Une jeune fille très sentimentale.sentimental, sentimentale, sentimentaux (synonymes) adjectif et nom Qui a ou qui affecte une sensibilité un peu romanesque...
Synonymes :

sentimental, ale, aux
adj. et n.
d1./d Relatif à la vie affective, et spécial. à l'amour. La vie sentimentale de qqn.
d2./d Qui est empreint d'une tendance à l'émotion facile, un peu mièvre. Une chanson sentimentale.
d3./d Se dit d'une personne dont la sensibilité est romanesque, vive et souvent un peu naïve.
Subst. Un(e) sentimental(e).

⇒SENTIMENTAL, -ALE, -AUX, adj.
A. — 1. Qui a trait au sentiment, à la vie affective, et le plus souvent à l'amour. Synon. amoureux, galant. Problème, rendez-vous sentimental; aventure, déception, expérience, intrigue, liaison, raison, relation, rencontre sentimentale. En Mélanésie et en Australie (...). L'ensemble des liens sentimentaux, économiques et légaux entre conjoints, parents et enfants ainsi qu'entre frères et sœurs fait de la famille une unité sociale très forte (LOWIE, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p. 277). Jacqueline, elle, n'envisageait nullement de se remarier (...). Elle n'accordait aucun intérêt aux hommes (...). Sa vie sentimentale était terminée. Elle était décidée à demeurer veuve indéfiniment (DRUON, Gdes fam., t. 2, 1948, p. 216).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ton insensibilité est extraordinaire. Tu es intelligent, mais volontairement fermé à tout le spirituel, l'intellectuel et le sentimental de la vie (MONTHERL., Olymp., 1924, p. 366).
2. Qui repose sur des motifs d'ordre affectif. Nos compatriotes [les Français de New-York] sont au nombre de 30.000 (...). Un tiers environ est revenu en France à la mobilisation; le reste conserve un lien sentimental avec le pays d'origine, mais qui va s'effaçant à la seconde génération (MORAND, New-York, 1930, p. 106). L'attachement sentimental aux choses fabriquées (le sculpteur et sa statue) ou aux objets dans lesquels nous retrouvons nos souvenirs (lettres de famille, portraits, maison paternelle, etc.) (DAVID, Cybern., 1965, p. 147).
3. Péj. ou p. iron. Qui accorde une place exagérée au sentiment ou romanesque. Feuilleton, genre, roman sentimental. Vint ensuite un interminable film sentimental, une histoire niaise à pleurer, avec faux effets de lune, espions dans les bosquets, mouchoirs agités, torsions de bouches et battements de paupières, bref, tout ce que je déteste (DUHAMEL, Journal Salav., 1927, p. 139).
Empl. subst. Le mauvais goût s'y mêlait: le peuple de Paris en a quand il donne dans le sentimental. On avait de petits jardins grotesques qu'on arrosait soigneusement autour des arbres de la liberté (SAINTE-BEUVE, Cahiers, 1869, p. 97).
B. — [En parlant d'une pers., de son caractère] Qui attache beaucoup d'importance aux sentiments, à la sensibilité, à la vie intérieure et affective. Adolescent sentimental. Elle était bonne et sentimentale, exaltée dans ses amitiés, implacable dans ses aversions (SAND, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 104). Depuis que Sidonie lui avait rappelé les souffrances silencieuses des humbles âmes (...) Lui qui n'était pas sentimental à l'ordinaire, il avait maintenant des accès de cette tendresse mystique, qui est la fleur de la faiblesse (ROLLAND, J.-Chr., Foire, 1908, p. 817).
P. iron. Elle tenait de la mère lapine primée aux Comices agricoles (...). Mais elle avait un cœur sentimental et était toujours en train de s'inquiéter du tiers et du quarte [sic] (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 84).
P. méton. Et le docteur O'Grady, qui avait la bière sentimentale, chantait, avec des larmes dans la voix, cette chanson de son pays: La mer est large et profonde Entre moi et mon amour (MAUROIS, Les Discours du docteur O'Grady, Paris, Grasset, 1922, p. 215).
Empl. subst. Je ne suis pas aussi maître de moi qu'elle l'est d'elle: je suis un sentimental, ce qu'elle n'est pas. Et je lui ai déjà donné outre mesure le spectacle d'un homme déchiré (MONTHERL., Démon bien, 1937, p. 1308).
PSYCHOL. [Dans la caractérol. de Heymans-Wiersma-Le Senne, type de caractère E.NA.S. (émotif, non-actif, secondaire)] Sans qu'ils soient proprement sujets à la grande fatigue, des tempéraments du type « sentimental » (ENAS) ont besoin de chercher dans la solitude l'amortissement périodique d'une sensibilité dont l'onde a trop d'ampleur et de retentissement (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 477).
REM. Sentimentalo-, élém. de compos. entrant dans la constr. d'adj. au sens de « qui est à la fois sentimental et ce qu'évoque le 2e élém. ». a) Sentimentalo-amoureux, -euse. V. merde ex. 1. b) Sentimentalo-platonique. Loti a été fait académicien par le côté chauffe-la-couche de son talent, par les érections sentimentalo-platoniques de ses livres, par ses adorations romanesquement et religieusement bêtes pour les Sarah Bernhardt, les Juliette Adam, les reines de Roumanie (GONCOURT, Journal, 1892, p. 322). c) Sentimentalo-sensuel, -elle. Vous aviez votre domicile, où habitait le petit; je gardais le mien. Nous nous réunissions presque chaque jour; mais ma vie privée restait à moi. La sorte de pacte entre nous, que nos rapports soient décidément nettoyés de toute mélasse sentimentalo-sensuelle (mouvement de Marie), a été beaucoup dans le succès de cette combinaison. Je vous choque? Excusez-moi (MONTHERL., Fils personne, 1943, I, 4, p. 284). d) Sentimentalo-sexuel, -elle. Le caprice lui venait d'avoir envie d'elle (...). Elle était longue à comprendre ce qu'il voulait. Ce rabâchage de caresses, et qui n'étaient gagées par rien, cette visqueuse marmelade sentimentalo-sexuelle, quel dégoût! (MONTHERL., Démon bien, 1937, p. 1359).
Prononc. et Orth.:[], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1769 « qui concerne le sentiment, la vie affective » (J. P. FRENAIS, Voyage sentimental par la France et l'Italie, trad. de STERNE, The sentimental Journey ds MACK., p. 178); 2. 1781 « qui exprime une affectivité un peu mièvre » (LINGUET, Annales polit., X, 387 ds GOHIN); 3. 1798 « se dit d'une personne trop sensible, qui se laisse guider par ses sentiments » (Journ. de Paris, 9 ds Fonds BARBIER); 4. 1945 subst. « type de caractère » (LE SENNE, Traité de caractérol., Paris, P.U.F., 1984, p. 209). Empr. de l'angl. sentimental (1749), dér. de sentiment, de même orig. que le fr. sentiment. Voir REY-GAGNON Anglic. 1981. Fréq. abs. littér.:1 417. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 563, b) 1 111; XXe s.: a) 3 223, b) 3 012.
DÉR. 1. Sentimentalement, adv. Sur le plan sentimental. a) [Corresp. à supra A 1] [Les femmes] sont en leur fond tellement moins variables, fragiles, inconstantes sentimentalement que presque tous les hommes (DU BOS, Journal, 1925, p. 333). b) [Corresp. à supra A 2] Les résistants eux-mêmes, s'ils demeurent sentimentalement fidèles à l'idéal qui les rassemblait, m'ont déjà, pour beaucoup d'entre eux, politiquement délaissé et militent en sens très divers (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 238). []. Att. ds Ac. 1878. 1re attest. 1827 (BALZAC, L'art de mettre sa cravate, p. 86 ds MACK., p. 199); de sentimental, suff. -(e)ment2. Fréq. abs. littér.: 24. 2. Sentimentaliser, verbe, littér. a) Empl. trans. Donner un caractère sentimental à. Je sais bien que pourtant leur conseil peut être excellent, mais à condition de le rectifier sans cesse et de l'expurger de cette part de passion et d'émotivité qui, presque toujours, chez la femme, vient sentimentaliser la pensée (GIDE, Journal, 1940, p. 61). b) Empl. intrans. S'exprimer de manière (trop) sentimentale. Ce barbare [Gluck] ne sait pas se borner, en dépit de sa mine classique (...). Bref il sentimentalise et ne cesse pas de sentimentaliser (SUARÈS, Debussy, 1936, p. 35). [], (il) sentimentalise [-i:z]. 1res attest. a) 1801 verbe intrans. « faire du sentiment » (MERCIER Néol., p. 383), b) 1845 verbe trans. « rendre sentimental, donner du sentiment à » (BESCH.); de sentimental, suff. -iser.
BBG. — BONN. 1920, p. 128. — GOHIN 1903, p. 275. — LARTHOMAS (P.). Flaubertiana. In:[Mél. Lanly (A.)]. Nancy, 1980, pp. 476-480. — QUEM. DDL t. 10, 26 (s.v. sentimentaliser).

sentimental, ale, aux [sɑ̃timɑ̃tal, o] adj.
ÉTYM. 1769, trad. de The sentimental journey, de Sterne, dont le traducteur écrit « le mot anglais sentimental n'a pu se rendre en français par aucune expression qui pût y répondre, et on l'a laissé subsister »; le mot angl. était récent (1749), dérivé de sentiment, de même orig. que le mot français.
1 Qui concerne le sentiment (III.), la vie affective, et, spécialt, les sentiments tendres, l'amour… Affectif. || La vie sentimentale. Amoureux (→ Cristalliser, cit. 5; 1. gens, cit. 21). || L'éducation sentimentale, roman de Flaubert. || Difficultés sentimentales (→ Analyse, cit. 3). || Le plan (cit. 7) spirituel et le plan sentimental. || Les Destinées sentimentales, roman de Chardonne.
1 Il aura même la jalousie du passé, maladie des très jeunes gens aux débuts de leur vie sentimentale. Rougeole sentimentale.
Valery Larbaud, Amants, heureux amants…, II.
2 Qui provient de causes subjectives et affectives (par oppos. à réaliste, intéressé). || Une passion (cit. 24) sentimentale pour la terre. || Attachement sentimental pour un pays, pour sa maison… (→ Isolationnisme, cit.).
3 Qui est sensible, émotif, donne de l'importance aux sentiments tendres, amoureux et les manifeste volontiers. Tendre; fleur (cit. 15 : fleur bleue); → 1. Idéal, cit. 7. — REM. Sentimental suppose attendrissement, rêverie; il s'oppose parfois à passionné et le plus souvent à sensuel. Écolier sentimental (→ Pernicieux, cit. 7).
2 (…) de tempérament plus sentimentale qu'artiste, cherchant des émotions et non des paysages.
Flaubert, Mme Bovary, I, VI.
3 (…) comme rien ne nous rend moins « sentimental » que la passion, j'étais, somme toute, ravi de ne pouvoir écrire et qu'ainsi Marthe continuât de désespérer Jacques.
R. Radiguet, le Diable au corps, p. 102.
4 (…) les mêmes personnes qui se faisaient sentimentales en Allemagne se seraient montrées ailleurs légères et dédaigneuses.
Mme de Staël, De l'Allemagne, II, p. 214.
Par ext. || Le docteur O'Grady, qui avait la bière (cit. 3) sentimentale, que la bière rendait sentimental (cf. Avoir le vin triste).
N. || Un, une sentimentale : une personne sentimentale. || Dans la caractérologie de Le Senne, les sentimentaux sont des émotifs non actifs secondaires.
4 Qui comporte, exprime une affectivité un peu mièvre ou artificielle ( Romanesque) et ne manifeste pas une pensée solide. || Lieds (cit. 1), romances, poésies sentimentales. || Déclamations (→ Égrillard, cit. 5), niaiseries sentimentales (→ Amplification, cit. 2). || Un discours politique bien sentimental.
CONTR. Actif, pratique.
DÉR. Sentimentalement, sentimentaliser, sentimentalisme, sentimentalité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • sentimental — sentimental …   Deutsch Wörterbuch

  • sentimental — SENTIMENTÁL, Ă, sentimentali, e, adj. 1. Care exprimă (sau trezeşte) sentimente duioase, nostalgice; (peior.) plin de sentimentalism; dulceag. ♦ Care se referă la sentimente. 2. (Despre oameni şi manifestările lor; adesea substantivat) Care arată …   Dicționar Român

  • sentimental — sentimental, romantic, mawkish, maudlin, soppy, mushy, slushy are comparable when they mean unduly or affectedly emotional. Sentimental usually suggests emotion that does not arise from genuine or natural feeling but is evoked by an external… …   New Dictionary of Synonyms

  • Sentimental — Sen ti*men tal, a. [Cf. F. sentimental.] 1. Having, expressing, or containing a sentiment or sentiments; abounding with moral reflections; containing a moral reflection; didactic. [Obsoles.] [1913 Webster] Nay, ev n each moral sentimental stroke …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Sentimental — Студийный альбом Танита Тикарам Дата выпуска 2005 Жанр Поп, Джаз Длительность 40:08 Страна …   Википедия

  • sentimental — Adj std. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. sentimental, ausgelöst durch den Roman A sentimental Journey through France and Italy von L. Sterne (1768). Das englische Wort ist von Sterne zu ne. sentiment Empfindung gebildet und wird dann auch… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • sentimental — sentimental, ale (san ti man tal, ta l ) adj. 1°   Où il y a du sentiment, qui annonce du sentiment. Un ton sentimental. •   Des vers sentimentaux En style sentimental, je pourrais vous dire que je me plais parmi les tombeaux, P. L. COUR. Lett. I …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • sentimental — adjetivo,sustantivo masculino y femenino 1. Que se emociona con fa cilidad: Julia es una persona emotiva y muy sentimental. adjetivo 1. Que expresa sentimientos de ternura y afecto. 2. Que tiende a actuar por impulsos afectivos de una manera… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • sentimental — (De sentimiento). 1. adj. Que alberga o suscita sentimientos tiernos o amorosos. 2. Propenso a tales sentimientos. U. t. c. s.) 3. Perteneciente o relativo al sentimiento. Educación sentimental. 4. Exagerado en la expresión de sus sentimientos. U …   Diccionario de la lengua española

  • sentimental — ► ADJECTIVE 1) deriving from or prone to feelings of tenderness, sadness, or nostalgia. 2) having or arousing such feelings in an exaggerated and self indulgent way. ● sentimental value Cf. ↑sentimental value DERIVATIVES sentimentalism noun …   English terms dictionary